logo C fait maison

Les confitures, gelées et marmelades

Confectionner des confitures, gelées
et marmelades "maison"

Pour les nostalgiques des confitures d'antan, qui rappellent souvent des souvenirs d'enfance, voici une page d'informations, de conseils et de recettes pour les confectionner soi-même.

La confiture sur des tartines de pain fait partie des ingrédients des petits déjeuners classiques occidentaux. C'est un excellent moyen de conserver les fruits de saison par le sucre et de pouvoir les consommer 365 jours par an.

Perpétuer les traditions de nos grands-mères qui bien souvent confectionnaient elles-mêmes avec patience, leurs confitures, gelées et marmelades est très agréable et permet d'éviter la consommation de confitures bas de gamme qui utilisent souvent des sucres de provenance céréalières : le sirop de glucose (du blé, du riz, d'orge, du maïs...) et d'isoglucose (= glucose provenant de l'amidon du maïs transgénique ou pas) et qui sont souvent pasteurisées ou stérilisées.

Même faites maison, les confitures étant à la fois des aliments cuits et très sucrés, sont de faible intérêt nutritionnel. Dans nos nations dites civilisées la consommation de sucre est déjà souvent trop importante. Le sucre appelle le sucre entraînant une dépendance comme le ferait une drogue, conduisant à des problèmes de santé et/ou d'obésité.

La fabrication de confitures est une tradition millénaire permettant la conservation des fruits grâce au miel dans l'antiquité puis au sucre depuis le Moyen - Age. Une des plus anciennes recettes de confiture (coings au miel) retrouvée est communiquée par Pline l'Ancien, un auteur romain au premier siècle.

Au XIIIe siècle, le mot confiture désignait les aliments cuits dans du miel ou du sucre. Au départ cela permettait de garder des fruits fragiles, par une conservation par le sucre. La fabrication des confitures s'est particulièrement développée au XIXe siècle suite au développement des cultures de canne à sucre et puis à l'extraction du sucre de betterave sucrière en Europe. Et on peut y voir un symbole : le sucre au départ fruit de l'esclavage dans les cultures de cannes à sucre, crée un esclavage aux aliments sucrés. Il est donc préférable d'en consommer avec modération, comme toutes les bonnes choses très sucrées.

Des informations concernant l'histoire des confitures :
http://pagesperso-orange.fr/confitures.../histoire.htm

Confiture de fraises.

Des volumes entiers ont été écrits sur les confitures, tant les recettes et variantes sont multiples donnant des confitures aux saveurs, texture et durée de conservation très différentes. Pour bien réussir ses confitures et permettre une meilleure conservation, choisir uniquement des fruits sains, ni tachés, ni meurtris, ni piqués par les insectes, mûrs à point (mais pas trop mûrs) et non traités si possible. Utilisez de préférence des fruits de saison (En tout début de saison les fruits sont rarement à maturité). Ne pas privilégier les fruits les plus gros, ils sont souvent plus aqueux et farineux. Récoltez les fruits du jardin par temps sec.

Les confitures peuvent être natures, réalisées avec une seule variété de fruits ou plusieurs, fruits du verger, fruits sauvages, fruits exotiques, fruits secs, mais aussi à base de certains légumes, agrémentée d'épices (cannelle, gingembre, cardamome, clous de girofle...), d'herbes aromatiques ou même d'alcool selon les goûts.

Les gelées sont réalisées avec du sucre et le jus extrait des fruits. Les marmelades se préparent avec des agrumes et du sucre.

Les fruits doivent être lavés et égouttés. Selon le cas, on ôtera la peau, les pépins ou les noyaux, le coeur, la queue et impérativement les parties abîmées ou tachées. Les fruits sont entiers ou coupés selon les recettes en moitié, en quarts ou en morceaux.

Les confitures peuvent se préparer à partir d'une grande variété de sucre et principalement :

Approximativement les recettes proposent de mettre en oeuvre le même poids de fruits que de sucre (par ex. prévoir environ un kilogramme de sucre pour un kilogramme de fruits.). Une trop longue cuisson nuit souvent à la couleur et à la saveur d'une confiture. Si l'on met moins de sucre, la cuisson nécessaire à l'évaporation sera plus longue et la confiture perdra en qualité ; trop peu de sucre risque de nuire à la conservation, le sucre servant de conservateur, des moisissures pourraient se développer. Si l'on met trop de sucre, celui-ci risque de masquer le goût des fruits et de rendre la confiture trop compacte et de la faire cristalliser. La quantité de sucre varie aussi selon la nature des fruits employés, les fruits acides qui contiennent beaucoup de jus demandent davantage de sucre que les fruits riches en pectine.

Les bassines en cuivre non étamé, destinées à la cuisson des confitures permettent une bonne répartition de la chaleur. A défaut optez pour de l'acier inoxydable ou de l'aluminium épais. Evitez les casseroles émaillées ou trop légères. Choisissez un récipient large et bas, permettant ainsi une évaporation plus rapide et une ébullition plus intense.

Les confitures doivent être soigneusement écumées au cour de la cuisson, il s'agit de prélever les mousses qui affleurent.

La confiture prend sous l’action conjointe du sucre, de la pectine et des acides des fruits. Le temps de cuisson est variable. Les confitures les mieux réussies sont bien souvent celles qui cuisent le plus rapidement. Tout d'abord l'eau contenue dans les fruits s'évapore, puis la confiture cuit et il faut la remuer souvent et contrôler la consistance de la confiture. Attention à ce qu'elles n'attachent pas en fin de cuisson.
Un moyen pour repérer si une confiture est prise : versez une goutte de confiture sur une assiette froide. La confiture va figer, se transformer en gelée et former une perle.

Dès que la confiture a atteint la consistance souhaitée, retirez la bassine ou la casserole du feu. Laissez la reposer et enlevez l'éventuelle écume.

*****

Confitures avec le Robot Chef Natura

Le Robot Chef Natura sert également de confiturier.

Voir des informations sur ce robot de cuisine multi-fonctions, le Robot Chef Natura.
Consultez la fiche produit sur le site www.nature-vitalite.com.

Confiture de figues à l'agar-agar au Robot Chef Natura

Ingrédients :

confiture de figues à l'agar-agar au Robot Chef Natura.

Préparation :

Versez les ingrédients, sauf l'essence d'orange, dans le bol. Refermez le couvercle avec son verre. Programmez 15 secondes - vitesse 4 - ON.
Programmez ensuite 30 minutes - température 100°C. - vitesse 1 - ON.
Ajoutez éventuellement les gouttes d'essence d'orange. Programmez 5 secondes - vitesse 2 - ON. Versez la confiture dans les bocaux.

*****

Confitures avec l'appareil Fait Maison®





Faire ses confitures avec l'appareil Fait Maison® de la marque Lagrange :
Cet appareil multifonctions 5 en 1 a une fonction confiturier. En savoir plus sur les confitures avec le Fait Maison®.


*****

Confitures à l'agar-agar

Utilisation de l'agar-agar :

Confiture allégée d'abricots à l'agar-agar.L'agar-agar, un gélifiant naturel extrait d'algues marines vendu dans le circuit bio et les épiceries asiatiques, peut rattraper les confitures et gelées qui prennent mal mais aussi permettre de fabriquer de "fausses" confitures en diminuant considérablement la quantité de sucre nécessaire mais en limitant la durée de conservation (maximum une semaine au réfrigérateur). L'agar-agar se substitue à la gélatine ou à la pectine.

Il peut être préalablement dilué dans un peu d'eau froide ou dans un peu du jus des fruits dans un verre. Il est ajouté à la préparation bouillante tout en remuant. Attendre que l'ébullition reprenne et faire cuire pendant 3 minutes minimum (5 à 10 minutes de préférence) en mélangeant délicatement à la cuillère. Retirer la casserole du feu.

Verser dans les pots stérilisés et les fermer immédiatement. Ranger au réfrigérateur dès refroidissement. La saveur des fruits n'est pas masquée par une trop grande quantité de sucre et la confiture garde une belle couleur.

Exemples de confitures à l'agar-agar :

Recette de confitures à l'agar-agar sur d'autres sites :

Confiture de prunes à l'agar-agar :
http://quoique.canalblog.com/.../2863682.html

*****

Confitures et gelées avec de la pectine

En savoir plus sur la pectine, utilisation et dosage :
www.odelices.com...utiliser-la-gelatine-lagar-agar-la-pectine-mode-demploi-et-conseils...


Ligne de fruits animée.

*****

Les pots et la mise en pots

Des pots destinés au confiture sont commercialisés mais les anciens pots de conserve et confiture peuvent être recyclés.

La stérilisation des pots : elle est vivement conseillée et indispensable pour les confitures contenant peu de sucre. Les pots et leurs couvercles doivent être nettoyés à l'eau chaude savonneuse et bien rincés, ils sont ensuite placés dans une grande marmite et recouverts d'eau. Faire bouillir durant une dizaine de minutes. A l'aide d'une pince, les pots et leurs couvercles sont mis à égoutter sur un torchon propre. Après cette opération, l'intérieur des pots ne doit plus être touché. Les pots sont placés dans le four avant d'être rempli et maintenu à une température de 100°C.

La mise en pot se fait généralement lorsque la confiture est encore chaude mais non bouillante. La surface de la confiture doit être environ à un demi centimètre du couvercle. Ne pas couvrir avant refroidissement complet. Laisser reposer 12 heures environ.

Paraffine.


Les pots peuvent être fermés à l'aide d'un papier cellophane bien tendu, maintenu autour des pots par un élastique. Ce papier peut être trempé dans l'alcool à fruits.




La paraffine permet d'améliorer la conservation des confitures. Il suffit de la faire fondre et de la laisser couler sur la confiture mise en pot qu'elle soit froide ou brûlante.

Après refroidissement, étiquetez les pots. Précisez par ex. la variété de fruit, sa provenance et la date de mise en pot. Rangez-les dans un endroit frais et sec.

Les bocaux peuvent être décorés et personnalisés avec des étiquettes maison, pour orner le dessus du buffet, vos étagères, ou pour offrir.

Les pots remplis se conservent au sec, à l'abri de la lumière dans une pièce où la température n'excède pas les 18°C. environ un an. Le stockage dans une pièce humide peut entraîner la formation de moisissures. Les confitures contenant des fruits secs oléagineux ne se conservent qu'un à trois mois environ. Un pot entamé doit être consommé rapidement et conservé au réfrigérateur.

Les confitures sont consommables dès refroidissement, mais il est préférable d'attendre une bonne semaine pour que les arômes se développent.

Les confitures se tartinent sur le pain, les biscottes, les crêpes, les gaufres, agrémentent certains plats surtout sucrés - salés, desserts, tartes ou gâteaux (lunettes, gâteau roulé,... )...


Ligne de fruits animée.

Liens vers des sites consacrés aux confitures

Pour de plus amples informations, voir un article sur le site fr.ekopedia.org sur les confitures et sur les gelées, et un article sur le site supertoinette.com sur les confitures et sur les gelées.

Autres sites sur le sujet proposant des informations et des conseils :

http://toutapprendre.com/...a-faire-des-confitures
www.linternaute.com/...confiture.shtml
www.linternaute.com/femmes/.../conseils.shtml
http://cuisinedantan.free.fr/pages/confitures.htm

Choisir le moment propice pour faire ses confitures :
www.belgourmet.be/fr/confiture%...choix_fruits.php

Le matériel :
www.belgourmet.be/...confitures_ustensiles.php

Les ingrédients :
http://ladymarmelade.canalblog.com/...ingredients...html

Comment faire cuire ses confitures :
http://users.skynet.be/...cuire%20vos%20confitures.htm

Des explications sur la pectine :
www.belgourmet.be/..pectine.php

Des explications au sujet des confitures ratées :
www.belgourmet.be...confiture_ratee.php


Ligne de fruits animée.

Quelques recettes de confitures

Pot de confiture d'abricots.

De très nombreux sites proposent des recettes des plus classiques aux plus créatives et innovantes :
www.pains-confitures.com/...confiture
http://magie.alliance-magique.com/...213920
www.claudie.ovh.org/confitures.htm
http://pagesperso-orange.fr/les.trois.d/cuisine/confiture.htm
www.pectine.com/rec_01.htm
www.baycriscuisine.com/...php?cid=18
www.globetrotter.net/...recettes.asp?idCategorie=28
http://fidji.canalblog.com/.../confitures/index.html
http://bebop.canalblog.com/...curd_/index.html
http://epicesetcompagnie.blogspot.com/...compagnie.html
www.leparfait.fr/confitures/2/recette.html
www.epicurien.be/.../recette-confiture.asp
www.isamarys.com/sentconfiture.htm
www.cuisine-et-mets.com/.../confitures-et-gelees
http://users.skynet.be/redgoupil/confitures.html
www.belgourmet.be/fr/confiture_marmelade_gelee
http://pagesperso-orange.fr/confituresmerveilleuses/...htm
www.gustave.tv/.../confitures-gelees.html
www.creation-confitures.com/categorie-161914.html
http://ladymarmelade.canalblog.com/..._confiture/index.html --- Gelée de Verveine Citronelle pour 3 à 4 petits pots 200 gr de verveine citronelle (fraiche c'est encore mieux) 7,5 dl de jus de pomme 1 paquet de Gelfix 400 gr de sucre Mettez la verveine dans un récipient et recouvrez-les de jus de pomme. Couvrez et laissez reposer pendant 1 jour avant de filtrer. Mélangez le gélifiant avec 2 cuil à soupe de sucre puis avec le jus. Portez à ébullition en remuant. Incorporez ensuite le reste de sucre. Lorsque la masse commence à bouillir, maintenez l'ébullition à gros bouillons pendant 1 mn. Remplissez immédiatement les pots à ras bord et fermez-les aussitôt. Délicieuse pourra vous servir pour nappez vos desserts notamment des gâteau léger et pourquoi pas sucrer votre thé, votre lait chaud ou encore aromatiser votre yaourt nature! --- Confiture de cynorhodons • baies de cynorhodon • 400 g de sucre par kg de pulpe • 1 gousse de vanille • jus de citron • eau Chères citadines et chers citadins, il s'agit là d'une invitation à une balade campagnarde lors de laquelle, panier au bras (mais pas la main au panier), vous cueillerez les baies de cynorhodons, de préférence après les premières gelées blanches. Munissez vous de gants si vous le voulez, l'églantier se défend bien, le bougre. Pour vous autres campagnardes et campagnards, je suppose que c'est un plaisir que vous n'avez pas oublié (je pense au plaisir de la cueillette et non aux défenses de l'églantier). Il existe deux méthodes pour la préparation des baies: la première, celle recommandée par la faculté, consiste à couper tige et fleur, et partager la baie en deux dans le sens de la longueur puis à gratter pépins et poils; la deuxième, celle que je pratique, est moins fastidieuse mais néanmoins aussi efficace: Couper tige et fleur, mettre ensuite les baies dans la bassine à confiture, les recouvrir d'eau et cuire pendant 25 à 30 minutes. Laisser refroidir et passer dans le moulin à légumes, avec d'abord la grille à gros trous, et ensuite la grille fine. Pour finir, passer sur un tamis très serré pour retenir les derniers poils qui resteraient. Si après ces opérations il reste encore quelque chose, c'est-à-dire la pulpe, la peser, la mettre dans la bassine, ajouter le sucre, le jus de citron et la gousse de vanille fendue dans sa longueur et cuire 5 à 6 minutes. Vérifier la nappe et mettre en petits pots stérilisés et chauds la confiture bouillante, couvrir immédiatement et retourner les pots. J'ai appris de ma mère à laisser lentement refroidir la confiture en plaçant les pots dans un carton ou une corbeille à linge doublé de coussins et de couvertures. Elle appelait ça la «vapeur sèche». Après refroidissement (environ 2 ou 3 jours), étiqueter les pots et les ranger dans un endroit frais et sec. Cette recette est issu d'un de mes site chouchou le Pectinarium un site excellent qui parle de confitures, vous y trouverez d'aillerus d'autres petites recettes bien sympas!! Parlons des baies, Lorsqu'il est bien mûr, à la fin de l'automne, le cynorrhodon devenu rouge-vif contient une sorte de "compote" de fruit orangée délicieuse et légèrement acidulée. On peut le consommer nature en prenant soin de ne pas avaler les graines (sortes d'akènes poilus) contenues dans le fruit et en retirant aussi le pédoncule qui reste accroché à l'extrémité du cynorrhodon. Pour en faire des confitures on peut les ramasser plus tôt, dès qu'il sont bien mûrs mais encore fermes et il faut supprimer les poils qui sont à l'intérieur. Le cynorrhodon peut servir à de nombreuses préparations culinaires : purée, confiture, sirop, sauce pour le gibier, vin, tisane, jus, concentrés...sachant que la vitamine C de ce fruit se conserve même après la cuisson. L Ces baies contiennent des tanins, de la vitamine C, des vitamines A et B, des sucres, de l'acide citrique et malique...fer, magnésium, potassium, phosphore et calcium. Le cynorrhodon est un fruit très précieux pour la santé grace aux vitamines et aux tanins contenus en assez grande quantité. Diurétique, légèrement laxartif, tonique, vitaminique, améliore les défenses de l'organisme. --- Gelée de Lavande 5 pots (moyens) 2 tasses et quart de jus de pommes - 1 tasse de fleurs de lavande - 3½ tasse de sucre gélifiant Mettre le jus de pomme et les fleurs de lavande dans une casserole et amener à ébullition. Couvrir et retirer du feu, laisser refroidir 15 minutes et filtrer les fleurs. Remettre 2 tasses de ce liquide dans la casserole, ajouter le sucre et brasser constamment jusqu'à ébullition. Ajouter la pectine et remettre à bouillir en brassant souvent. Enlever du feu, refroidir et mettre dans des pots stériliser. La Lavande a un goût très prononcé , vous pouvez donc vous contentez de rajouter quelques fleurs dans une confiture de fruits "classique", la Gelée de Lavande sert surtout à rendre un plat original comme améliorer une simple tarte aux pèches, on fait fondre un peu de gelée et on en recouvre délicatement la tarte!hummmmmm --- Sous ce nom un peu bizarre, ce cache une recette de gelée de fleurs de pissenlits. Vous avez bien lu ! ! !. Et le résultat est tout à fait surprenant, car en goûtant la gelée obtenue, personne ne peut dire avec quoi c'est fait ! Cela ressemble à du miel liquide. pour 3 pots moyens 180 fleurs de pissenlits 75 cl d'eau 1 orange 1 citron le même poids de sucre un sachet de "Vitpris" 1 - Cueillez 180 fleurs de pissenlits, coupez la tige puis étalez sur un linge. 2 - Laissez sécher quelques heures au soleil. 3 - Dans une bassine à confiture ou une grande casserole, faites chauffer : 75 cl d'eau + 1 orange coupée en morceau + 1 citron coupé en morceaux + les 180 fleurs séchées 4 - Laissez cuire 45 minutes. 5 - Filtrez le jus à l'aide d'une passoire garnie d'une mousseline. 6 - Pesez le jus et préparez le même poids de sucre. 7 - Remettez le jus dans votre casserole et portez à ébullition. 8 - Dans un bol, mélangez : 3 cuillères à soupe de sucre prélevé sur le sucre préparé + un sachet de "Vitpris".( Alsa, au rayon du sucre ). 9 - Quand le jus bout, versez le contenu du bol et laisser cuire à gros bouillons pendant 3 minutes sans cesser de remuer. 10 - Ajoutez le restant de sucre. 11 - Laissez cuire à gros bouillons pendant 3 minutes. 12 - Écumez la mousse blanche qui se forme à la surface avec un écumoire.. 13 - Mettez en pots et fermez. 14 - Retournez les pots jusqu'au refroidissement. Cela permet de stériliser le petit volume d'air qui reste à l'intérieur et de créer un vide relatif qui maintient une bonne fermeture. --- Confiture de Violette pour 1 pot : 15 cl d'eau 200g de pétales de violette 500g de sucre en poudre Ecrasez les pétales de violettes dans un mortier versez l'eau et le sucre dans une bassine à confiture et portez à ébullition sur feu vif, lorsque les bulles deviennent petites en surface ajoutez les violettes écrasées et laissez mijoter 30 min sur feu doux sans cesser de remuer Attention la violette ne supporte pas trop la cuisson donc bine respecter celui ci! mettez en pot. --- Gelée de Menthe 100 g de feuilles et tiges de menthe poivrée 100 g de feuilles de menthe marocaine 1 kg de sucre spécial confiture qui fait prendre toutes les confitures (c'est marqué dessus, en général) 2 l d'eau récolter la menthe dans son jardin, à bonne distance de toute source polluante (route, par exemple) et en veillant à ne cueillir que celle qui n'a pas été traitée et n'a pas recueilli de traitements. - éffeuiller et laver - réserver - faire bouillir l'eau dans un gros récipient - quand l'eau bout, y jeter la menthe - laisser bouillir, couvercle fermé, durant 30 minutes - éteindre et réserver durant 12 heures - passer le tout au moulin à légumes et recueillir le jus (les feuilles broyées et dont le jus a été extrait peut être jeté aux poules ; toutefois, mes poules n'en ont pas voulu) - il doit y avoir, à ce stade, pas loin d'un litre à 1,5 litre de jus ; mesurer quand même, on ne sait jamais, la quantité de sucre a été donnée pour 1,4 l de jus - verser, dans un gros récipient, le sucre. - verser le jus sur le sucre - chauffer à ébullition en remuant doucement - laisser bouillir durant 15 minutes en remuant doucement sans cesse (sur la paquet, il est indiqué que 7 minutes suffisent ; mais comme ici, seule la pectine contenue dans le sucre fait prendre la gelée, il vaut mieux déborder un peu. On se rend compte que la gelée est prise quand, dès lors qu'on soulève la cuiller, le jus en coulant se fige sur la fin en un petit filament) - mettre en pots préalablement ébouillantés - clore les pots comme on clôt d'ordinaire les pots de confiture (couvercle à vis fermé à chaud et pot refroidissant à l'envers Cette gelée est plutôt sucrée et est délicieusement suave. On peut la servir sur une glace au chocolat noir, sur des yaourts, du fromage blanc, du pain en tartine... Bref, comme une confiture habituelle, on peut aussi égalment l'utiliser en fond de tarte sans cuisson (tarte aux fraises...) --- Gelée de Pommes au fleurs d'Acacia 1kg 500 de pommes granny smith 1kg 500 d’eau (150 cl) 1 jus de citron 1 kg de sucre cristallisé 1 panier de fleurs d’acacia Rincez les pommes à l’eau fraîche. Retirez les queues et coupez les fruits en quatre sans les peler. Posez les fruits dans une bassine à confiture et couvrez les de l’eau. Après ébullition, laissez mijoter pendant une demi-heure à feu doux. Les pommes seront tendres au toucher. Recueillez le jus en versant cette préparation dans un chinois fin et en pressant légèrement les fruits avec le dos de l’écumoire. Puis filtrez une seconde fois ce jus à l’étamine préalablement mouillée et essorée. Laissez le jus s’écouler librement. Il est préférable de laisser reposer ce jus pendant une nuit au frais. Le lendemain, pesez 1 kg de jus obtenu en laissant au fond de la terrine le dépôt qui s’est formé durant la nuit afin d’obtenir une gelée plus claire. Versez le jus dans la bassine à confiture avec 500 gr de sucre. Préparez les fleurs d’acacias en ne gardant que le pistil et les pétales. Mettez les dans la bassine à confiture. Portez au frémissement. Versez cette préparation dans une terrine. Couvrez d’un papier sulfurisé et réservez au frais durant 3 jours. Prenez le soin de sècher quelques belles grappes de fleurs d’acacia dans l’intervalle de ces trois jours. Le quatrième jour, versez la cuisson macérée dans une étamine et laissez le jus s’écouler librement. Versez alors le jus dans la bassine à confiture. Ajoutez le jus de citron et 500 gr de sucre. Portez à ébullition en remuant délicatement. Maintenez la cuisson pendant 5 mn. Ecumez s’il y a lieu. Vérifiez la nappe. Mettez aussitôt votre gelée en pots en glissant une grappe de fleurs d’acacia bien sèche dans chaque pot. Couvrez. Pour obtenir une belle gelée limpide, il faudra que le jus de pomme soit parfaitement décanté. Veillez à cueillir des fleurs qui viennent à peine de s’ouvrir. Les autres plus ouvertes, ont déjà offert le meilleur de leur parfum. --- Confiture aux Fleurs d'Acacia pour 6 à 7 pots : -500 gr. de fleurs d'acacia fraîches -1 sachet de gélifiant Vitpris Alsa -1,2 l. d'eau -1 noix de beurre. -1k250 gr de sucre. Laissez macérer les fleurs d'acacia débarrassées de leurs tiges et de leurs sépales, 4 à 5 heures dans l'eau. Remuez de temps en temps. Versez l'eau et les fleurs dans la bassine à confiture. Couvrez et laissez mijoter à petit feu pendant 4 à 5 minutes. Dans un bol, mélangez Vitpris à 3 c. à soupe de sucre. Saupoudrez les fruits en remuant. Incorporez peu à peu le sucre et le beurre. portez et maintenez à ébullition sans cesser de remuer pendant 2 minutes. Mettre en pots aussitôt à ras bord et couvrez. retournez les pots à l'envers et attendre le refroidissement. --- Gelée de Thé au Jasmin Pour 1 litre d'eau : 1 cuil à soupe de thé de jasmin (en vrac) 1 cuil à café de graines de cardamone et 1 kg de Gelsuc. Infusez dans l'eau le thé au jasmin pendant 15 mn, puis filtrez. Ajoutez les graines de cardamone et laissez infuser 1 nuit. Ensuite ajoutez le Gelsuc et laissez cuire environ 6 à 7 mn à feu vif. Vérifiez la consistance. Mettre en bocal . Cette est délicieusement raffinée, pour un petit déjeuner typiquement anglais! --- Confiture légère aux petits fruits 1 l (4 tasses) de fraises 750 ml (3 tasses) de framboises 500 ml (2 tasses) de bleuets 375 ml (1 1/2 tasse) de groseilles rouges 355 ml (12 oz) de jus de pommes concentré 185 ml (3/4 tasse) de sucre granulé Dans un chaudron épais qui n'est pas en aluminium, écraser les fraises. Ajouter les framboises, les bleuets et les groseilles rouges légèrement écrasés. Ajouter le jus de pommes concentré en s'assurant que le chaudron n'est pas plus plein qu'à moitié. Porter à ébullition à feu moyen; réduire la chaleur, couvrir et laisser mijoter 10 minutes. Ajouter le sucre et retourner à ébullition à feu vif. Bouillir vigoureusement en brassant constamment pendant 25 minutes ou jusqu'à ce que ce soit pris. --- Confiture de Raisins aux épices 1 kg de raisins muscat - 800 gr de sucre de canne - quelques grains de cardamome & anis étoilé - 1 jus de citron - une mousseline de pépins de pommes. Faites macérer le raisin avec le sucre, la cardamome, l'anis étoilé et le jus de citron quelques heures. Faites frémir. Après refroidissement, flitrez le sirop, ajoutez la mousseline de pépins de pommes. Faites cuire 15 mn environ jusqu'à ce que le sirop épaississe. Versez dans les bocaux, fermez-les hermétiquement. Si vous n'avez pas de pépins de pommes, vous pouvez utiliser du sucre à confiture à la place du sucre de canne . On fait rarement de confiture de raisin, c'est pourtant simple à faire et délicieux au goûter sur de la brioche légèrement grillée ou avec des biscuits secs. --- Confiture d'Aubergines 1 kg de petites aubergines - 1 kg de sucre - 500g de miel - 20 g de gingembre rapé - 500 ml d'eau. Pelez les aubergines, piquez-les d'une fourchette et faites-les cuire à la vapeur. Dans une bassine à confiture (ou une grande cocotte) faites chauffer le sucre et l'eau portez à ebullition pendant 30 min puis jettez y les aubergines, réduisez le feu et laissez cuire 1 heure Ajouter le miel et le gingembre rapé Mélangez et faites cuire et reprenez l'ébullition pour obtenir le même degré de cuisson que le sirop. Ecumez et mettez en pot, couvrez lorsque la confiture est froide. Cette délicieuse confiture peut délicatement accompagner une viande froide, on peut également l'ajouter en fin de cuisson pour faire caraméliser des morceaux de poulets ou d'agneaux. L'aubergine se prète à de nombreuses préparations comme le caviar d'aubergines, vous pourrez en trouvrez d'autres dans cet excellent livre classique sur l'aubergine, base traditionnelle de plats savoureux mitonnés par de nombreuses cultures méditerranéennes. 159 recettes nous y sont contées.Pour l'acheter -- Confiture de Fraises à la verveine Pour 2 pots de 250 g de confiture à la fraise et à la verveine : 350 g de fraise 4 feuilles de verveine 260 g de sucre cristal Faites cuire le sucre, les fraises dans une grande casserole (température à 105°C). Ajoutez les feuilles de verveine à la fin de la cuisson. Garnissez chaque pot de ce mélange. --- Confiture d'abricots aux pistaches Pour 7 à 8 pots environ de 350 g : 2,5 kg d'abricots bien mûrs (bergeron par exemple) 2 kg de sucre cristallisé 1 citron 200 g de pistaches décortiquées et mondées, non salées Laver les abricots, les ouvrir, les dénoyauter et les alterner par couches avec le sucre dans une grande terrine (poids égal de sucre et d'abricots dénoyautés). Ajouter le jus du citron et laisser macérer 12 heures. Au bout de ce temps, verser le contenu de la terrine dans une bassine à confitures. Porter à frémissement et faire cuire 30 minutes environ à ébullition douce, en mélangeant de temps en temps et en écumant en fin de cuisson (vérifier la cuisson en versant quelques gouttes de sirop sur une assiette très froide. Si la confiture est assez cuite, le sirop fige et ne coule pas). Pendant la cuisson de la confiture, mettre les pistaches dans une casserole d'eau bouillante, les faire blanchir 2 minutes à peine, les égoutter, les rafraîchir sous l'eau froide, puis les éparpiller sur un linge pour les laisser s'égoutter jusqu'à utilisation. Quand la confiture est prête, y ajouter les pistaches, mélanger et arrêter de suite la cuisson. Mettre aussitôt en pots auparavant ébouillantés et séchés. Couvrir de préférence à chaud. Etiqueter quand les pots sont refroidis et conserver à l'abri de l'air et de la lumière. --- Confiture de poires au fenouil Macération : 6 heures. cuisson 45 min 2,5 kg de poires d'été (guyot), 1,5 kg de sucre cristallisé, 1 citron non traité, 1 gousse de vanille, 2 cuillerées à soupe de graines de fenouil. Pelez les poires, les couper en quartiers en éliminant les parties dures du centre et les pépins, puis recouper chaque quartier en deux. Peser les fruits et peser 750 g de sucre cristallisé par kg de fruits. Alterner fruits et sucre par couches dans une grande terrine. Laver le citron, râper son zeste et l'ajouter à la préparation précédente, ainsi que son jus. Enfouir la gousse de vanille fendue en deux, puis couvrir avec un linge et laisser macérer 6 heures. Au bout de ce temps, verser le contenu de la terrine dans une bassine à confitures. Porter à ébullition douce sur feu moyen, puis réduire un peu et laisser cuire 45 minutes, en brassant souvent la confiture à l'aide d'une grande spatule et en écumant au fur et à mesure. Pendant la cuisson de la confiture, mettre les graines de fenouil dans une casserole d'eau bouillante et les égoutter aussitôt dans une passoire en fin treillis métallique. Laisser égoutter sur un linge. Vérifier la cuisson de la confiture en faisant le test de l'assiette : en verser quelques gouttes sur une assiette froide inclinée. Elle est à bonne consistance si elle fige instantanément sans couler. Retirer la vanille de la bassine et y mettre les graines de fenouil. Bien mélanger et donner juste un petit bouillon. Mettre aussitôt en pots ébouillantés et séchés. Couvrir à chaud et laisser refroidir complètement, de préférence pots à l'envers, avant d'étiqueter. Ranger dans un endroit sec et frais, à l'abri de la lumière et de l'humidité. --- Confiture de poires au tilleul Pour 6 à 7 pots environ de 350 g : 2, 5 kg de poires d'été (guyot par exemple), mûres mais fermes 1,5 kg de sucre cristallisé 1 citron non traité 1 gousse de vanille 20 g de tilleul 1/2 litre d'eau Peler les poires, les couper en quartiers en ôtant les parties dures du centre et les pépins, puis recouper chaque quartier en deux. Peser les poires et peser 750 g de sucre cristallisé par kilo de poires épluchées. Alterner par couches dans une grande terrine, y enfouir le zeste de citron bien lavé en ruban et la gousse de vanille fendue en deux. Ajouter également le jus de citron. Laisser macérer 2 à 3 heures. Porter l'eau à frémissement dans une casserole, retirer du feu, y mettre le tilleul et laisser infuser 2 heures de manière à obtenir une infusion très concentrée. Filtrer. Verser le contenu de la terrine dans une bassine à confitures ainsi que l'infusion de tilleul. Porter la bassine sur feu moyen, amener à frémissement et laisser cuire 1 petite heure en écumant. Eliminer le zeste de citron et la vanille, prélever les poires à l'écumoire, les hacher grossièrement au couteau ou plus finement au robot, et les reverser dans la bassine. Faire recuire quelques minutes, juste le temps de donner un bouillon ou deux. Vérifier la cuisson en versant quelques gouttes de confiture sur une assiette froide inclinée, elle doit figer instantanément et ne pas couler. Mettre aussitôt en pots, mais laisser refroidir complètement avant de couvrir. Etiqueter et conserver à l'abri de la lumière et de l'humidité. --- Confiture de Sureau 2,500 kg de baies de sureau, 1,500 kg environ de sucre gelifiant, 1 citron. Egrenez les baies de sureau, lavez-les et égouttez-les. Pesez-les et mesurez 3/4 de leur poids en sucre gélifiant. Mettez le sucre et le jus de citron dans une bassine, portez à ébullition et faites cuire jusqu'à la prise de la confiture qui est rapide à cause du sucre gélifiant. Vérifiez la consistance, écumez, mettez en pots et couvrez. --- Confiture Miel de Lait (pour env. 2 pots de 500 gr): 1 litre de lait frais entier -500 gr. de cassonade - 1 gousse de vanille - 2 clous de girofle - 1 verre de liqueur de rhum (facultatif) - Dans une cocotte épaisse, mélanger le lait et la cassonade. Ajouter la gousse de vanille fendue et les clous de girofle. - Porter a ébullition. Laisser cuire pendant 1 h. a 1h15 a petit feu en surveillant et en remuant de temps en temps. - Le mélange a tendance a grumeler en fin de cuisson, il ne faut pas s'en inquiéter. - Retirer du feu, retirer la gousse de vanille et les clous de girofle, ajouter le rhum, bien mélanger et mettre en pots. Curieusement vous constaterez que malgré son appelation cette confiture ne contient pas de Miel à proprement parlé , mais c'est son nom et c'est une recette savoyarde! -- Confiture Abricots/pèches 2 kg d'abricots, 1 kg, de pêches, 2 kg de sucre, l /2 1. d'eau, citron. Préparation: 40 minutes Cuisson: 45 à 50 minutes Laver les abricots. Les dénoyauter. Peler les pêches. Les couper en quatre. Les pocher cinq minutes dans l'eau bouillante et les déposer au fur et à mesure dans de l'eau froide citronnée. Préparer un sirop avec le sucre et l'eau. Quand une goutte prise entre deux doigts mouillés forme une boule mollette, y verser doucement tous les fruits. Mélanger. Laisser cuire jusqu'à ce qu'une goutte de sirop tombée sur une assiette froide fige instantanément. Ecumer. Mettre en pots. Couvrir. On peut inverser les proportions des fruits, mettre moitié-moitié et ajouter des amandes d'abricots mondées. Les amandes de pèches contiennent de l'acide prussique et sont toxiques.(pour en savoir plus = http://www.eav.admin.ch/f/n_toxis.htm ) *****--> www.gateaupassion.com/index.php/Table/Confitures

Diverses recettes de confitures sur les blogs :
http://ladymarmelade.canalblog.com...

confiture d'arbouses et oranges à la cannelle.

Confiture de roses :
http://perso.orange.fr/.../fleurs.htm
http://chez.manon.free.fr/...rose/confitures/go.htm

Confiture de fraises en images :
www.linternaute.com/...confitures/pratique/1.shtml

Confit de vin :
www.euro-info-tourisme.com/france/confit.de.vin.html

Confiture de lait :

Confiture de lait.

Voir la recette sur le blog chaudronpastel.canalblog.com

ou bien d'autres recettes :
www.pains-confitures.com/../confiture-de-lait.html
http://ladymarmelade.canalblog.com/.../638706.html
www.supertoinette.com/...confiture_lait_de_to.htm

Confiture de lait de soja.



Confiture de lait de soja :
Confiture de lait de soja à l'agar-agar






Quelques recettes de gelées :
www.epicurien.be/...gelee/recettes-confitures-gelees.asp
www.pains-confitures.com/..gel%C3%A9e
www.gustave.tv/.../gelees.html
Gelée à la sauge ananas :
http://gato-azul.blogspot.fr...gele-la-sauge-ananas.html

*****

Les méthodes de conservation de la confiture :
www.epicurien.be/...confitures.asp

*****

Lemon curd.Voir aussi sur ce site des recettes de tartinades sucrées, pâtes à tartiner :

Des purées d'oleagineux :


Pot de confiture. Pot de confiture. Pot de confiture. Pot de confiture. Pot de confiture. Pot de confiture.

pile de livres.Bibliographie




Découvrez l'ouvrage de Marie Chioca et Delphine Paslin "Mes confitures, compotes, fruits séchés, sirops...", présentant 55 recettes pour profiter du bon goût des fruits bio toute l'année sur le site :
http://boutique.terrevivante.org



Pot de confiture.Plus de 100 ouvrages existent sur le sujet, je n'en citerai que quelques uns.

Faites vos confitures en deux coups de cuillère à pot,
par Francis Miot,
aux Editions "ID L'Edition".

La magie des confitures,
par Alain Furet,
aux Editions Hachette.

La saison des confitures,
par Véronique Le Normand,
aux Editions Albin Michel.

Le petit livre de confitures, gelées et marmelades,
par Philippe Chavanne,
aux Editions Générales First.

Larousse des confitures : Marmelades, gelées, pâtes de fruits, chutneys, compotes,
par Collectif (Auteur), sous la direction de Christine Ferber,
aux Editions J'ai lu Cuisine.

Le Larousse des confitures : Gelées, compotes, chutneys,
par Ewa Lochet,
aux Editions Larousse, 1 octobre 2009.

Mes confitures,
par Christine Ferber (Auteur), Laurence et Gilles Laurendon (Préface),
aux Editions J'ai lu, (29 avril 2003) ou Payot (22 avril 2005).

Maxi pratique : Confitures,
par Alain Furet,
aux Editions Hachette Pratique.

Confitures compotes et gélées,
par Luc Verney-Carron, Bernard De Meyer, Jean Arbeille, Hervé Chaumeton, ouvrage collectif,
aux Editions Artémis.

Les Confitures et les Compotes de Sophie,
par Sophie Dudemaine (Auteur), Philippe Exbrayat (Photographies),
aux Editions Minerva.

Confitures, l'écume des pots,
par Annie Perrier-Robert et Éric Zipper,
aux Editions Saep.

Le temps des confitures : Plus de 100 recettes,
par Yoland Bouchard,
aux Editions de l'Homme.

Mes confitures,
par Jean-Pierre Coffe,
aux Editions Plon.

Petit Larousse des desserts : Pâtisseries, confitures et sucreries,
par Colette Hanicotte,
aux Editions Larousse.

Mes petits pots de confiture,
par Marie Leteuré (Auteur), Jérôme Bilic (Photographies)
aux Editions Solar.

La cuisine des confitures,
par Chantal de Rosamel,
aux Editions De Vecchi.

Recettes de confiture,
par Vincent de Pommeraye,
aux Editions Ouest-France.

Le grand livre des conserves, des confitures et de la congélation,
par Céline Vence,
aux Editions Hachette.

Le confiturier,
par Christiane Guarch,
aux Editions Cabelita.

Nouvelles confitures des 4 saisons,
par Christiane Guarch,
aux Editions Le télégramme.

Leçons de confitures,
par Christine Ferber,
Chêne, 4 mars 2009.


Pot de confiture. Pot de confiture. Pot de confiture. Pot de confiture. Pot de confiture. Pot de confiture.

Si vous remarquez une erreur, un lien caduc, mon email est à votre disposition. Des corrections pourront éventuellement être apportées lors de futures mises à jour du site.

Bonne lecture et bon surf !

accueil C fait maison

Plan du site

haut

Toute copie à usage public et/ou commercial est strictement interdite.
Les textes et photos sont protégés par le code de la propriété intellectuelle.


Merci de votre visite !